Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript6512b25b8155fReCAPTCHA, Google NotAllowedScript6512b25b8146aMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

Annie Le Cam, lauréate du Prix l’Honneur en Action

Elle a fait du dépistage des cancers son combat depuis 22 ans. Annie Le Cam Présidente fondatrice du Comité féminin Dordogne pour le dépistage des cancers est la lauréate pour la seconde fois du Prix « l’Honneur en Action » décerné par la Société des Membres de la Légion d’Honneur. Si son prix lui sera remis, le 15 mai prochain aux Invalides, c’est dans les grands salons de la préfecture de la Dordogne, sous la présidence du Préfet, qu’Annie le Cam avait organisé une cérémonie afin de remettre la récompense financière de son diplôme aux clubs d’escrime Périgueux Epée et les Cadets de Bergerac pour leur programme « Escrime et Cancer ». Elle a  aussi remis un chèque dont les fonds ont été collectés pendant octobre Rose, au service oncologie du centre hospitalier de Périgueux,  pour l’édition de livrets issus d’écriture  collaborative entre patients et soignants partageant une même expérience, celle du cancer.

Il y a 10 ans, Annie Le Cam, Chevalier de la Légion d’Honneur était distinguée lors de la 2ème édition de «l’Honneur en Action» pour son projet « faire du corps l’allié majeur des traitements anticancéreux ». Celui-ci avait été élaboré en s’appuyant sur les résultats obtenus auprès des personnes opérées d’un cancer par le triathlète Lionel Roye lors de séances d’activités physiques adaptées au sein de la Cami. Celles-ci ayant une action bénéfique sur les malades.

10 ans plus tard, Annie Le Cam est lauréate pour la seconde fois du Prix «l’Honneur en Action». Cette fois c’est le soutien du comité féminin pour le dépistage des cancers au programme « Escrime et cancer du sein» porté par les clubs Périgueux Epée et Les cadets de Bergerac qui a retenu l’attention de la Société des Membres de la Légion d’Honneur présidée par l’Amiral Alain Coldefy. Les deux clubs d’escrime, agréés après la signature d’une charte avec l’association R.I.P.O.S.T.E. proposent, à raison à des patientes opérées d’un cancer du sein de pratiquer de l’escrime avec des maîtres d’armes spécialement formés. Les séances améliorent la récupération fonctionnelle ou la posture modifiée après une mastectomie. C’est le sabre qui est utilisé pour sa légèreté et sa facilité de pratique. Son apprentissage est rapide et ludique.

« L’action de votre comité est ardente et déterminée »

Dans son discours, Jean-Sébastien Lamontagne, préfet, a souligné la « reconnaissance précieuse de l’Etat » pour l’action du comité, ajoutant «  Je souhaite vous remercier pour votre générosité…je sais à quel point vous vous mobilisez pour porter haut les actions en faveur du dépistage en lien avec les élus et le monde associatif…merci de ce que vous faites pour le bien commun ».

Très touchée par les propos du Préfet, Annie Le Cam a rappelé dans son allocution toutes les actions locales qui avaient été mises en place depuis toutes ces années et qui ont fait école au niveau national et remercié ses équipes de bénévoles qui l’entourent : «...Je n’oublie pas toute l’équipe, elles, ils, sont souvent dans l’ombre. Toutes ces petites mains discrètes : Marie, Yolande, Chantal, Lina... la liste est longue, certaines sont présentes à mes côtés depuis la création du Comité en 2001. Ensemble, nous avons fait connaître avec notre parrain Joël Jeannot, le Ruban rose, lancé Octobre Rose en 2005, mis sur pieds des concepts qui ont été repris au niveau national, comme les sachets baguettes de pain porteurs du message du dépistage, ou plus récemment, encore, les balles de foin roses qui ont essaimé dans d’autres départements. Je vais en profiter pour faire un petit clin d’oeil pour cette opération à ceux que j’appelle mes trois mousquetaires, Christian, Joël, et Hubert. Nous leur devons ces balles de foin roses que vous avez pu entrevoir à la Mairie, au golf, au Service de Prévention et de Santé au Travail...sur les ronds points. Avec eux, nous pourrions reprendre la devise des mousquetaires « un pour tous, tous pour un »... Elle remercia aussi les élus « 102 communes ont participé en 2022 à Octobre Rose. »

Avant la remise des chèques, un concert « Voyage musical avec les sonneurs d’histoire »était donné par le trio de musiciens composé de Valérie Leroux, Charlotte Segonzac et Jean-Emmanuel Filet.


Comité Féminin de la Dordogne
Site créé et hébergé par Taranis Studio à Champcevinel/Périgueux